Applications

Nouveau !

Déposez vos annonces gratuitement*
Panier

La course à la puissance ? Non merci !

  • Par svgc
  • Le 07/05/2015

Le patron du département en charge des "GT" a tenu des propos aussi censés que rassurants lors d'une récente interview avec le magazine britannique Car. Andreas Preuninger ne voit en effet pas bien l'intérêt d'aller chercher plus que 500 ch pour les déclinaisons sportives de la gamme 911.

Il indique qu'au-delà de 500 ch, les autos commencent à avoir besoin d'éléments plus fortement dimensionnés (freins et suspensions par exemple), ce qui amène plus de poids. Il préfère donc voir les GT et RS du futur viser des économies de poids plutôt que de la puissance en plus.

De la même façon, Preuninger ne trouve pas grand intérêt dans des temps au tour réalisés au Nürburgring par un pilote professionnel pour prouver la valeur d'une auto. Il préfère voir Porsche concevoir des voitures capables de donner du plaisir au plus grand nombre. Faire une voiture rapide sur circuit est facile, indique-t-il, mais en réaliser une agréable sur la route l'est beaucoup moins…

La Porsche GT3 RS avec les pilotes Sven Müller et Earl Bamber

porsche Andreas Preuninger GT RS