Applications
Panier

Magazine - Le premier mensuel de la Porsche

En kiosque : N° 321 - Novembre 2017

27 bougies !

Flat 6 magazine a 27 ans! Que de chemin parcouru et d’aventures vécues ensemble!

Pour ce 321ème numéro, nous avons confronté la 991 GT3 phase 1 et la phase 2, dans un match complet. L’occasion également de prolonger le débat sur la GT3 Touring: va-t-elle vraiment “tuer” la R? On en doute, pour de multiples raisons. Le guide d’achat est consacré à la 2.0 S à carbus, le carnet de voyage vous permettra de visiter le Puy-de-Dôme en 997 C4S cabriolet phase 2, et nous vous proposons aussi l’essai complet de la 991 Turbo S Exclusive. Sans oublier le coup de cœur de Grégory. Bonne lecture.

Marc Joly Abonnez-vous dès maintenant !

Publiez votre annonce

Découvrez les dernières actualités

Voici les 718 Boxster et Cayman GTS

  • Le 18/10/2017
Porsche 718 boxster gts et 718 cayman gts

Sans surprise, les déclinaisons GTS des 718 reprennent le 4 cylindres 2,5 litres utilisé sur les 718 S. Un nouveau système d'admission et un turbo optimisé permettent à ce moteur d'atteindre 365 ch, soit 15 ch de plus que les Cayman et Boxster S. Le couple est de 430 Nm.

Rappelons que les 981 GTS, avec leurs moteurs flat 6 atmo, faisaient 330 ch dans le Boxster et 340 ch dans le Cayman.

Lire la suite

La Mission E positionnée juste sous la Panamera ?

  • Le 17/10/2017
Porsche mission e croquis

Les espions du Net ont à nouveau saisi des prototypes de la Mission E en test, cette fois sur le Nürburgring. Déguisés en Panamera, ces mulets servent à peaufiner celle qui sera la première voiture 100% électrique de la marque.

Lire la suite

La pluie gène Porsche au Mont Fuji

  • Le 15/10/2017
Porsche 2 bamber bernhard hartley

La 7e des 9 manches du championnat du monde d'endurance (WEC) 2017 a été compliquée pour Porsche. Les deux 919 Hybrid ont été devancées par les Toyota de Nakajima/Buemi/Davidson et Kobayashi/Conway/Lopez. Jani/Lotterer/Tandy terminent 3e tandis que la Porsche numéro 2 de Bernhard/Bamber/Hartley, parti en pole, termine 4e.

Disputée par une météo exécrable mêlant pluie et brouillard, la course a dû être interrompue après 4 heures et 31 minutes. Voilà qui équivaut à plus de 75% des 6 heures prévues, et permet donc d'attribuer la pleine allocation de points pour cette manche.

Lire la suite