Applications

Nouveau !

Déposez vos annonces gratuitement*
Panier

Reportage vidéo : un petit tour chez Scart.

  • Par svgc
  • Le 01/06/2015

A l'occasion d'une visite amicale chez Martin Scart, l'orfèvre des échappements, nous inaugurons un nouveau type de reportage sur le site Flat 6 Magazine. Pour des sujets où le visuel et le son comptent, comme c'est le cas avec les échappements, nous incorporerons quelques courtes vidéos. Bonne idée ? Mauvaise idée ? Dites-le nous ! Soit en utilisant la page contact de notre site, soit en nous envoyant un message par le biais de notre page Facebook, soit bien entendu en écrivant au courrier des lecteurs du magazine.

Pour réaliser ce premier reportage vidéo, nous avons profité d'une séance de montage d'un échappement avec le système à valves Scart sur une 997 phase 2. En raison de l'aphonie notoire de cette génération de 911, la première à recevoir l'injection directe, notre "sujet" du jour est un très bon indice du savoir-faire d'un fabricant d'échappement. Ce dernier peut-il redonner de la voix à l'auto, dont voici le bruit d'origine :

Cette 997 phase 2 Cabriolet 4S n'offrant donc pas le son que son propriétaire en attend, il est venu chez Scart pour y remédier. L'opération dure un peu moins d'une journée dans les ateliers Scart en région parisienne.

Sans même parler d'un éventuel plus en matière de sonorité, ce qui frappe en premier est le gain en qualité. Scart est à l'échappement ce que l'artisan boulanger est à la baguette. Vous pouvez acheter votre pain en supermarché. Vous savez qu'il sera comestible mais que, contraintes de la production industrielle obligent, il n'aura pas forcément la même saveur que celui préparé par votre boulanger, dans son propre fournil.

C'est pareil pour les échappements Scart. Au contraire de la production industrielle d'un grand constructeur comme Porsche, chez Scart tout est fabriqué à la main, sur place, avec un contrôle de qualité tel que chaque échappement est garanti à vie.

Rien que pour ça, on peut être tenté de monter du Scart. Il est d'ailleurs possible de demander à profiter de cette qualité, tout en gardant exactement la sonorité d'origine. Mais avouez que ce serait dommage ! Pendant que vous y êtes, autant profiter du système à valves Scart et transformer la sonorité de votre Porsche. Comment ça marche ? Ecoutez les explications de Martin Scart :

C'est clair, en technique d'échappement pour la Porsche, l'homme s'y connaît ! Il est du genre grand maniaque d'ailleurs, capable de multiplier les prototypes pour parfaire un échappement de 997 Turbo (pas le plus facile à travailler, d'après nos infos) et atteindre le niveau d'exigence de la maison, devenu du coup également celui de ses clients. "A part nous, il y a 3 autres véritables constructeurs d'échappement Porsche dans le monde," affirme Martin Scart. "C'est-à-dire des gens qui ont au moins 100 références d'échappement Porsche dans leur gamme. Chez nous, cela frôle aujourd'hui les 300 références. Du neuf et/ou très récent, comme cette 997 phase 2, à l'ancien, comme nos échappements 2.4 S par exemple, qui sont très demandés en ce moment."

Alors concrètement, qu'est-ce que ça donne ? Au final, pour 3 360 euros montage compris, le propriétaire de cette 997 repart avec un échappement dont la qualité est sans reproche et le son nettement plus "vivant". Même valves fermées, alors qu'il n'y a que 1 petit pourcent d'extraction des gaz en plus par rapport à l'origine, la sonorité semble plus rauque, plus présente. Et une fois les valves ouvertes, c'est 25% d'extraction de gaz en plus et un son transfiguré. Jugez plutôt.

Le succès de l'entreprise Scart ne se dément d'ailleurs par. On compte déjà plus de 4 000 Porsche qui roulent avec ces échappements en France, et la demande venant de l'étranger ne cesse de croitre. A tel point qu'avant la fin de l'année, Martin Scart va partir aux USA pour y ouvrir une filière.

Quand le savoir-faire Français permet de sublimer nos Porsche et se voit en plus reconnu à l'étranger, nous ne pouvons qu'applaudir des deux mains !

porsche vidéo Martin Scart 997