Applications
Panier

Clap de fin pour Porsche en LMP1

  • Par svgc
  • Le 19/11/2017

La saison 2017 du World Endurance Championship (WEC) s'est achevée ce week-end sur le circuit de Sakhir à Bahreïn. Le Team Porsche aurait certainement aimé terminer par une victoire, mais c'est Toyota (Buemi, Davidson, Nakajima) qui s'impose pour la dernière fois devant la 919 Hybrid no 2 (Bernhard, Bamber, Hartley) et l'autre Porsche, la numéro un de Jani, Lotterer, Tandy.

Le résultat brut de la course a néanmoins peut-être moins d'importance que la symbolique de cette fin de saison. En 2018, le championnat WEC va profondément changer et Porsche va le quitter pour aller en Formule E. Une sacrée page de l'histoire de l'endurance qui se tourne.

Porsche est revenu à cette discipline en 2014. Depuis, la marque a remporté 17 victoires dont 3 au Mans. "Jamais auparavant le Team Porsche n'avait signé 3 victoires consécutives au Mans," a rappelé Oliver Blume, le président du comité exécutif de Porsche. "Cette équipe dirigée par Fritz Enzinger et Andreas Seidl s'attaque maintenant à un défi tout aussi imposant : être prêt à s'engager pour la 6ème saison de la Formule E, fin 2019."

L'épreuve de Sakhir était aussi la dernière pour le GTE-Pro et donc pour les deux 911 RSR engagées dans cette catégorie. En terminant 4ème du GTE-Pro à Bahreïn (17ème au général) Frédéric Makowiecki  et Richard Lietz se sont assurés de la place de vice-champions 2017.

Kévin Estre et Michael Christensen ont eu moins de chance. Alors qu'ils se battaient pour la victoire, ils furent victime d'un accrochage causé par l'une des Toyota LMP1 et durent abandonner.

Porsche 919 hybrid lmp1 2017

Porsche 911 rsr richard lietz frederic makowiecki

porsche WEC 991 RSR 919 hybrid