Applications
Panier

911 (992) Turbo S vs 911 (991) GT2 RS : Duel de performances ?

En gagnant 70 ch par rapport à la précédente 991 Turbo S, la nouvelle mouture de la 911 Turbo S type 992 met la barre très haut côté performances. Au point de la comparer à la très exclusive GT2 RS ? C’est ce que nous allons voir…

Les forces en présence

La 911 (991) GT2 RS est actuellement (mais pour combien de temps ?) la 911 la plus puissante de l’histoire. Mélangez dans un shaker une 991 Turbo S et une 991 GT3 RS et vous obtenez un cocktail pour le moins explosif : Flat 6 biturbo de 3.8L, 700 ch et 750 Nm de couple transmis aux seules roues arrière par l’intermédiaire d’une boite PDK à 7 rapports (une première pour une GT2 RS). Le poids reste contenu à 1470 kg pour la version ClubSport mais il peut même être réduit de 30 kg avec le pack Weissach optionnel grâce à des jantes en magnésium, un arceau en titane et différentes pièces en carbone. Les chronos annoncés par l’usine ne font pas dans la demi-mesure : 0 à 100 km/h expédié en 2,8 sec alors que les 200 km/h sont atteints en 8,3 sec.

La 911 (992) Turbo S a d’autres atouts dans son sac à dos. Un tout nouveau flat 6 de 3,8L doté d’injecteurs piézoélectriques et dont les turbos plus gros et à géométrie variable fonctionnent en miroir. Le collecteur d’échappement est identique à celui de sa rivale du jour. Même si sa puissance est moindre (650 ch contre 700) et son poids plus élevé (1640 kg), son couple de 800 Nm et sa transmission aux quatre roues via une boite PDK à 8 rapports devraient lui permettre de ne pas être à la traine. Les chiffres usine parlent d’eux-mêmes : 0 à 100 km/h en 2,7 sec et 200 km/h en 8,9 sec !

Porsche 992 turbo s

De la théorie à la pratique

Plongez dans leurs habitacles respectifs et vous comprendrez très vite la différence de philosophie. La GT2 RS se pare de sièges baquets munis de harnais, d’un arceau, oublie les sièges arrière et drape son intérieur allégé d’alcantara. Tout le contraire de la Turbo S dont le luxe et la technologie embarqués feraient pâlir n’importe quelle GT. Cuir à profusion, écrans et aides à la conduite derniers cris, sièges réglables dans toutes les positions, cette version mérite amplement son surnom de « TGV de la route ». Un TGV qui aime taquiner la référence : Selon les mesures effectuées par Marc Joly, la GT2 RS abat le 80 à 150 km/h en 3,2 sec et le 100 à 200 km/h en 6,1 sec. Des chiffres que la nouvelle Turbo S établit en respectivement 3,5 sec et 6,2 sec ! Eh oui ! les deux sont dans un mouchoir de poche ! Bien-sûr ce sont des chiffres « autoroutiers » et on peut imaginer que la GT2 RS grâce à son poids contenu, ses pneus mixtes et ses trains roulants réglables à l’infini sera devant sur circuit. Mais comme Marc Joly l’a écrit à propos de la Turbo S : « chaque virage se passe avec l’agilité d’une ballerine, la précision d’un scalpel et l’énergie d’un tigre ». De là à les affronter sur circuit, il n’y a qu’un pas. Qu’en pensez-vous ?

Porsche 935 vs 991 gt2 rs

Retrouvez la nouvelle 911 (992) Turbo S à l’essai dans le no 354 (Septembre 2020) de Flat6 Magazine et l’essai complet de la 911 (991) GT2 RS dans le no 327 (Mai 2018) de votre magazine préféré !

Texte rédigé par Fabien Caron, publié par Thomas Schenck  

porsche 911 991 992 GT2 RS turbo s

Ajouter un commentaire