Applications
Panier

Porsche dévoile l’intérieur ultra-moderne de la Taycan

Ce n’est plus qu’une question de semaines, la berline électrique Taycan de Porsche sera bientôt présentée. Pour nous faire patienter, le constructeur a déjà dévoilé l’habitacle, plein de surprises.

Typiquement Porsche ?

La nouvelle Taycan a devant elle un défi énorme : convaincre les amoureux de sportives et de moteurs thermiques que la Taycan est bien une Porsche, jusque dans le poste de pilotage. Et les porschistes vont devoir avaler une première couleuvre : cette fois-ci, il n’y a plus un seul compteur analogique, même le compte-tours sera digital bien que l’instrumentation conserve le dessin habituel à cinq compteurs. En soi, c’est plutôt normal puisqu’un moteur électrique n’est pas amené à prendre des tours de la même façon qu’une 911.

En revanche, le dessin très moderne et minimaliste du poste de pilotage devrait être apprécié par tous, mais il est clair que la Taycan fait un petit pas supplémentaire vers la haute technologie.

P19 0572

Plusieurs modes

La fin des compteurs analogiques offre des possibilités presque infinies et permettra au conducteur de sélectionner plusieurs modes :

Classic : Il s’agit d’une instrumentation normale telle qu’on la connaît chez Porsche avec les cinq compteurs. On reste étonné que certains compteurs soient dissimulés par la jante du volant alors que le constructeur avait pendant longtemps fait le choix de resserrer l’instrumentation pour une meilleure lisibilité.

Map : Le compteur central sera alors remplacé par une carte routière afin d’en faciliter la lisibilité.

Full map : Cette fois-ci, l’ensemble de l’instrumentation sera remplacé par une grande carte routière.

Pure : Seules les informations essentielles seront proposées au conducteur afin de lui permettre de se concentrer pleinement sur sa conduite.

Un petit mot sur le volant : comme on peut le constater, la Taycan nous est ici présentée avec un volant sport GT en alcantara. Il s’agira d’une option, un volant en cuir sera proposé de série.

P19 0575

Comme au cinéma ?

Les passionnés de Porsche se souviendront de l’écran central qui équipait la 918 Spyder. En verre tactile, il était au sommet de la modernité à l’époque, et l’on se souvient que les ingénieurs avaient essayé de multiples types de verres tactiles afin de garantir sa tenue dans le temps. Preuve que la 918 Spyder avait également vocation à être un laboratoire des futures technologies de Porsche, la Taycan passe à l’étape supérieure avec une console centrale élargie et un nombre de boutons réduit au minimum. Surtout, un affichage digital pour le passager sera proposé en option et permettra d’étirer les écrans jusque sur la console centrale côté passager. Sera-t-il possible d’y regarder des films ? On ne le sait pas, mais cela ne nous surprendrait guère.

Minimaliste

En dépit de cette débauche technologique, c’est une sensation assez minimaliste qui se dégage à l’intérieur. Pas de boutons, des aérateurs épurés, des lignes tendues, lumières tamisées, l’atmosphère à bord est presque déroutante pour une Porsche, même si le constructeur a tenu à respecter certains codes essentiels. Cependant, on ne peut s’empêcher de noter que les ingénieurs ont décidé que, quitte à prendre des risques avec une voiture électrique, elle représentait l’occasion de bousculer quelques habitudes. N’en déplaise aux puristes, la Taycan sera moderne et ultra-connectée.

Porsche a également levé un coin du voile sur les possibilités de personnalisation qui seront offertes au client. En premier lieu, quelques couleurs de cuirs ont été communiquées : bicolore Noir-Beige, Mûre (serait-ce un mauve foncé ?), Beige Atacama, Marron Meranti

P19 0574

Qu’en dit-on ?

Les avis seront forcément partagés à la rédaction. Certains amateurs de Porsche pures et dures seront perdus devant cette débauche de technologie et se montreront dubitatifs. D’autres plus technophiles s’amuseront comme des enfants et se sentiront dans un cocon. Une chose est sûre, Porsche s’attend à choquer les fans inconditionnels tant l’arrivée d’une berline électrique à déjà suscité les interrogations. Quitte à aller au bout de la démarche, c’était bien avec la Taycan qu’il fallait réinventer l’habitacle d’une Porsche. Il faut garder à l’esprit que la clientèle de la Taycan sera probablement très technophile et ouverte aux innovations, il y a donc fort à parier que Porsche ait mis dans le mille.

porsche taycan porsche électrique porsche taycan prix porsche intérieur intérieur taycan porsche électrique intérieur

Commentaires (1)

Deveux
  • 1. Deveux | 29/08/2019
Moi c'est l'extérieur qui me rebute ... entre le concept que je trouvait particulièrement réussi et les premières photo qui montrent qu’au final on se rapprochera de la Panamera que je trouve personnellement une horreur/erreur de la marque, et bien j'ai peur du résultat ... Mais faisons la part des choses, une Porsche reste et restera une Porsche, tout comme une 911 reste une 911 ...

Ajouter un commentaire