Applications
Panier

Le Taycan Cross Turismo vient d’être surpris sans camouflage

Bien que sa sortie semble imminente, le Porsche Taycan Cross Turismo soulève encore beaucoup de questions : s’agit-il d’un SUV ou d’un break de chasse ? Voici nos premières pistes.

Peut-être vous souvenez-vous du concept Taycan Sport Turismo qui avait été présenté il y a de cela un ou deux ans. Il s’agissait ni plus ni moins qu’un Taycan surélevé, avec quelques modifications esthétiques, dont des LED intégrées dans le capot avant. Elles n’avaient d’ailleurs pas fait l’unanimité, en dépit d’un design globalement réussi par ailleurs. Eh bien ce Taycan devrait finalement s’appeler Cross Turismo et verra le jour, vraisemblablement en 2021 !

Porsche taycan cross turismo

Taycan SUV ou break de chasse ?

Les photos que nous avons pu nous procurer nous permettent d’avoir une idée assez claire du design définitif du futur Cross Turismo. N’y allons pas par quatre chemins : c’est simplement un Taycan avec une malle arrière de break de chasse, et cela répond exactement à la stratégie que Porsche avait déployée pour la Panamera avec la Sport Turismo. Bref, rien de nouveau sous le soleil.

Porsche taycan cross turismo 2

Vraiment ? En regardant d’un peu plus près, nous distinguons tout de même de légers élargisseurs d’ailes ainsi que des bas de caisse latéraux qui semblent un peu plus larges. De plus, la garde au sol est plus élevée que sur un Taycan normal, sans pour autant que l’on atteigne les standards d’un SUV comme le Macan ou le Cayenne.  Porsche essaie donc de créer un nouveau segment dans sa gamme  avec un Break Utilitaire Sportif, pas tout à mi-chemin entre SUV et break de chasse, à l’image de ce que fait Audi avec sa gamme Allroad Quattro.

Le Taycan Cross Turismo pour quelle clientèle ?

Nous mettons les pieds dans le plat : nous avons déjà vu dans notre essai complet que l’usage quotidien du Taycan en dehors des grands axes autoroutiers peut s’avérer délicat, sinon pénible. Une version break appelle fatalement un usage plus familial, avec par exemple le chargement de matériel de bricolage, de bagages pour un week-end ou pour les vacances, voire pour déménager les enfants. Bref, autant d’usages qui impliquent soit de plus longs trajets, soit une consommation d’énergie plus élevée, et donc une autonomie d’autant plus réduite, ce qui n’est déjà pas le plus gros atout du Taycan.

Même si Porsche a probablement eu raison de produire le Taycan, le Taycan Cross Turismo risque donc de ne s’adresser qu’à une petite niche d’acheteurs pour un usage assez restreint. Un pari osé…

Porsche taycan cross turismo 3

Porsche taycan cross turismo 4

Crédit photos : Carpix

porsche taycan taycan cross turismo

Ajouter un commentaire