Applications
Panier

L’histoire de la 911 Targa (partie 2) : de la Caisse G à la 964

Après notre première partie consacrée à la 911 Targa, nous abordons son évolution de la fin des années 70 et jusqu’à la 911 Type 964, dernière 911 Targa traditionnelle.


Les 911 Targa Caisses G

 

C’est à la fin de l’été 1973 que Porsche présente la 911 sous sa forme que l’on appellera plus tard « Caisse G ». Lesdites Caisses G correspondent aux 911 munies de pare-chocs à soufflets. Ces pare-chocs répondaient à une nouvelle réglementation américaine imposant à toutes les autos de disposer de pare-chocs pouvant amortir les chocs sans dommage apparent jusqu’à une vitesse de 8 km/h.

 

Au niveau structurel, cela n’a aucune influence sur la 911 Targa qui conserve son arceau et son système désormais éprouve avec une lunette arrière en verre et un panneau de toit amovible. Seule différence notable, l’arceau est désormais noir mat. En 1983, une nouvelle déclinaison fait son apparition dans la gamme 911 : pour la première fois, la 911 est disponible en cabriolet avec la 911 SC. Cela aurait pu signer la fin de la carrière de la Targa, mais le constructeur persiste et continue de commercialiser cette 911 si insolite dans le paysage automobile.

 

Le concept Targa restera identique de 1974 à 1989 sur toutes les déclinaisons de 911 qui se succèderont : 911 2.7 et Carrera 2.7, 911 SC, 911 Carrera 3.0, 911 Carrera 3.2. Comment faire la différence ? Seuls les amateurs les plus avertis parviennent à les distinguer au premier coup d’œil, mais l’esthétique de la Targa se reconnaît quant à elle sans une hésitation.

S20 1691

L’arrivée de la 964 Targa, la fin d’une époque

 

Avec l’arrivée de la 964, Porsche présente enfin une 911 modernisée, munie entre autres de l’ABS et d’une transmission intégrale. Sous des airs assez similaires, la 964 est une auto nouvelle à 85 %. La déclinaison 964 Targa arrive à l’automne 1989, en même temps que le cabriolet. Elle est disponible en version deux et quatre roues motrices. Sur le capot arrière, inutile de chercher la mention Targa, ou Targa 4 : même les Targa s’affichent encore comme des Carrera 2 et des Carrera 4. Le mécanisme de toit n’a toujours pas évolué et reprend le fonctionnement traditionnel. Le panneau de toit peut se replier dans le coffre, mais force est d’admettre qu’à cette époque, le concept Targa devenait désuet à une époque où les cabriolets bénéficiaient de plus en plus souvent d’une capote électrique bien plus pratique. Quoi qu’il en soit, les trois premières générations de 911 Targa auront tout de même totalisé 87 663 exemplaires produits.

 

S20 1694

porsche 964 911 Targa caisse G 964 Targa

Ajouter un commentaire