Applications
Panier

Porsche 911 : les jantes mythiques

Presque aussi mythiques que la ligne de la 911, les modèles de jantes qui ont accompagné l’évolution du dessin de la plus emblématique des Porsche méritent à elles seules qu’on s’y attarde. Retour sur 4 modèles qui sont entrées dans l’histoire.

Fuchs : la plus connue des jantes de 911

Le nom vient de leur fabricant mais on doit le dessin à Ferry Porsche lui-même. Elles apparaissent pour la première fois en 1966 sur la première 911 S. Première jante en alu forgée de série de l’histoire ! Un dessin à 5 branches complexe mais immédiatement reconnaissable qui collera si bien à la 911 qu’il l’accompagnera jusqu’en 1989 avec la disparition des 911 type G. Les Fuchs ont également équipé la 924 Carrera GT, la 914 et même la 944. Un succès tel qu’aujourd’hui, de nombreux amateurs de Cox et autres VW « old school » en équipent leurs montures. On les retrouve même sur la série limitée 997 Sport Classic alors que la dernière 992 Targa 4S Heritage Design Edition en reprend un dessin fortement inspiré. Les légendes ne meurent jamais…

Porsche 911 jantes fuchs 2

La jante ATS « cookie cutter »

Moins nobles que les Fuchs, car réalisées en aluminium coulé au lieu d’être forgées, les jantes ATS sont apparues avec la type G, deuxième génération de 911 au début des années 1970, et font disparaitre définitivement avec elles les jantes en tôle qui équipaient encore les premières 911. Plutôt boudées par les amateurs qui lui préféraient les jantes Fuchs équipant de série le prestigieux modèle Carrera de 210 ch, elles doivent leur surnom « cookie cutter » à leur forme concave évoquant un moule à gâteau. Pas très glorieux…

Porsche 911 jantes ats

La jante « téléphone »

Encore un surnom original pour une jante qui débuta sa carrière sur la 928 en 1976. Les plus jeunes auront du mal à comprendre mais le dessin de cette jante en aluminium à 5 trous évoque le cadran circulaire des anciens téléphones. Elles ont équipé tous les modèles de la marque dans les années 80 : 924 S, 944, 928 bien-sûr mais aussi la 911 Carrera 3.2 à ses débuts. Aujourd’hui, elles ont pratiquement disparu des 911 type G présentes sur le marché, remplacées le plus souvent… par des Fuchs !

Porsche 911 targa jantes telephone

Speedline : indissociable des 964

L’arrivée de l’ABS sur la 911 oblige Porsche à utiliser des jantes sans déport. C’est la fin des légendaires Fuchs et l’arrivée des Speedline. Les premières, munies de 7 trous et équipant la 964 Carrera 4, sont appelées « CS-Styling ». Elles équipent également les dernières 944 Turbo ainsi que les 944 S2 et les 928 GT. Leur design plat et massif ne fait pas l’unanimité et Porsche propose rapidement un nouveau dessin sur sa nouvelle 964 Turbo : inspirées des jantes de la 959, les nouvelles Speedline rencontreront un réel succès. Immédiatement identifiables à leur dessin en étoile à 5 larges branches, on les retrouvera sur les 964 RS, mais aussi sur la 928 GTS, la 968 et bien-sûr, dans une version démontable en trois parties, sur les sublimes 964 Turbo S Leichtbau et 964 Turbo 3.6. Petit clin d’œil à Porsche, elles équipent également les breaks Audi RS2 dont l’assemblage était effectué dans les ateliers de Stuttgart.

Porsche 964 targa jantes speedline

Texte rédigé par Fabien Caron

911 porsche porsche 911 944 992 targa 997 sport 997 porsche 997 911 s 924 914928 Carrera porsche carrera

Ajouter un commentaire