Applications
Panier

Porsche Speedster : 60 ans d’histoire

Au même titre que Targa ou Carrera, le mot Speedster est indissociable de la marque de Zuffenhausen. Pourtant, cette appellation n’a failli jamais voir le jour sans l’intervention d’un seul homme ! Retour sur ces rares et pourtant légendaires PORSCHE

Porsche 356 : le premier Seedster

Née à l’initiative de l’influent et visionnaire importateur américain Max Hoffman, la 356 Speedster (pour Speed+Roadster) débute sa carrière en 1955. L’idée est simple et pourtant géniale : créer une Porsche 356 Cabriolet à l’équipement sommaire pour des américains avides de sportives étrangères mais freinés par des prix prohibitifs comparés aux productions locales. Tarif limite fixé par Hoffman : 3000$ ! En cette période d’après-guerre particulièrement florissante, la marque allemande écoule déjà plus de la moitié de sa production outre-Atlantique et l’importateur est écouté avec attention. Ferry Porsche relève donc le défi : Pare-brise simplifié et abaissé, capote de secours et vitres latérales en plastique souple, équipements de conforts succincts (sièges minces, tableau de bord minimaliste, pas de boite à gants…), la 356 Speedster est… spartiate ! Mais elle est aussi terriblement belle et son rapport poids/performances est excellent. Le succès est immédiat, la voiture séduit même les stars de l’écran (Steeve McQueen ou James Dean, icônes de la coolitude) et les pilotes amateurs pour sa légèreté et son agilité. Une légende est née…

Porsche 356 a speedster 1956

La Porsche 911 Speedster arrive en 1989

Il faudra pourtant attendre près de trente ans pour voir réapparaitre l’inscription magique sur le derrière d’une Porsche et c’est la 911 Type G qui s’y colle en 1989. Intérieur dépouillé, pare-brise abaissé, capote simplifiée et manuelle et surtout une magnifique coque à double bossage qui prend place derrière les sièges avant et abrite le couvre-chef. Les sièges arrière ? disparus ! Malgré un prix frisant l’indécence et une voiture en fin de carrière (c’est l’année de présentation de la 964) la 911 Carrera 3.2 Speedster est un carton. Mieux encore, elle se vendra majoritairement en caisse large Turbo Look (M491) une option d’époque à 132 000 F permettant ainsi à Porsche d’écouler sans difficultés quelques carrosseries qui trainaient dans les couloirs de l’usine. Des génies…

Porsche 911 speedster turbo look rouge indien

Mais on ne peut pas réussir à tous les coups. Et la Porsche 964 Speedster qui a suivi (1992) en a fait les frais. Trop spartiate, trop chère, pas assez sexy, c’est un échec commercial pour la marque. 3000 exemplaires étaient prévus mais seulement 930 exemplaires seront produits ! Erreur marketing ? Trop étroite (pas de Turbo look), elle ne séduit pas et Porsche boude cette appellation au point d’en priver la 993 (deux exemplaires seront néanmoins produits) et la 996.

 

Porsche 964 speedster rouge indien

Timide retour avec la 997 Speedster sortie en 2011. Une production limitée à 356 exemplaires, (en hommage à la première Porsche) elle est plus puissante (kit moteur X51 de 408 ch de série) et fête les 25 ans de la division Exclusive du constructeur. L’accent est mis sur la rareté, le luxe et la sportivité. Les voies larges (+44 mm à l’arrière) sont empruntées aux Carrera 4. Le succès est au rendez-vous. Porsche semble avoir trouvé la recette idéale et ce modèle jettera les bases du modèle futur.

Porsche 997 speedster bleu profond 1
 

Présentée en 2019, la 991 Speedster apparait alors que la Porsche 992 est déjà sortie ! Porsche a retenu la leçon. Les clients veulent de l’exclusivité (1948 exemplaires produits en hommage à l’année de création de la marque), mais aussi du luxe, de la distinction (pack Heritage Design disponible moyennant finances) mais aussi de la sportivité (trains roulants élargis et moteur de 510 ch empruntés aux séries GT3). L’esprit quant à lui demeure. Pare-brise abaissé, capote spartiate et manuelle dissimulée par un élément à double bossage qui lui confère sa ligne unique. Un collector dès sa sortie (tous les exemplaires étaient déjà vendus avant sa présentation) qui malgré un prix corsé de 273 095€, se trouve aujourd’hui en occasion à près de 400 000€ ! La voie semble toute tracée pour la future 992 Speedster !

Porsche 991 speedster rouge indien

Speedster 356 speedster 911 SPeedster 964 Speedster porsche 992 991 SPeedster

Ajouter un commentaire