Porsche macan electrique 6

Nouveau Macan électrique : On vous dit tout

Le 25/01/2024

Dans Porsche Macan

Poussé à une retraite forcée par une évolution de la législation européenne sur la cybersécurité, le Macan thermique laisse place aujourd’hui à la deuxième génération que vous avez sous les yeux. Comme annoncé, il ne sera disponible qu’en version électrique.

Ce n’est pas un mais deux versions qui sont dévoilées simultanément lors du lancement. Macan 4 et Macan Turbo, qui devraient représenter, pour le moment du moins, les deux extrêmes d’une gamme qui sera sans doute amenée à grandir dans les mois qui viennent. Et qui dit Macan 4 dit forcément Macan « tout court ». Ce qui laisserait présager l’arrivée possible d’une version d’entrée de gamme qui ne posséderait que deux roues motrices, sans doute dans un avenir proche.

Esthétique, on fait le point

Le Macan électrique se présente comme une évolution esthétique de son prédécesseur, dont il reprend les codes de design. Formes bombées, surfaces lisses, hanches marquées, bandeau arrière, side blades sur les bas de portes, rien ne laisse présager au premier coup d’œil qu’il s’agit d’une voiture électrique, à la différence du Taycan, qui a choisi une approche plus moderniste dans son dessin. Ce nouveau Macan électrique ne fera pas fuir les clients du premier opus, du moins par sa ligne, à la fois moderne et consensuelle, très Porsche finalement. Le profil général s’arrondit et s’adoucit avec une chute de toit prononcée qui se prolonge par un hayon plus incliné que précédemment, donnant ainsi au Macan électrique de faux airs de Cayenne Coupé, en plus digeste.

L’arrière reprend d’ailleurs de celui-ci le principe d’aileron rétractable, qui disparait à l’arrêt. Evolution plutôt que révolution semble donc être le parti pris du constructeur pour ce deuxième modèle totalement électrique de la marque. Petite coquetterie cependant, les phares sont astucieusement dissimulés dans les prises d’air avant, laissant aux blocs optiques situés sur le capot le soin d’assurer la fonction de feux de jours et de clignotants. Malin, mais déjà vu chez Citroën ! On remarquera que les boucliers avant des versions Macan 4 et Macan Turbo diffèrent sensiblement et on retiendra de celui du Turbo la présence de barrettes horizontales couleur carrosserie en dessous de ces fameux phares. A l’arrière du Macan Turbo, des petites ouïes supplémentaires permettront également de le différencier de son petit frère. Des détails certes, mais qui devraient plaire aux Porschistes.

Plusieurs modèles de jantes seront proposés, avec un dessin favorisant l’efficience. Leur diamètre pourra atteindre 22’’, sans doute en option. Le nouveau dessin profite à l’aérodynamique, puisque le Cx passe de 0,35 sur l’ancien Macan à 0,25 sur le nouveau. Pour réussir ce tour de force, Porsche a intégralement caréné le soubassement de son Macan électrique et l’a doté d’une aérodynamique active avec des entrées d’air à l’avant dotées de volets mobiles. Un mot sur les dimensions : le nouveau gagne 58 mm en longueur (4784 mm), 16 mm en largeur (1938 mm) et 1 mm en hauteur (1622 mm). L’empattement en profite pour s’étirer de 86 mm au profit des places arrière.

Porsche macan electrique 6
Porsche macan electrique 5

L'habitacle du Macan électrique

Comme sur un Taycan ou les nouveaux Cayenne et Panamera, les compteurs analogiques disparaissent définitivement au profit d’une dalle incurvée de 12,6 pouces située sous les yeux du conducteur. Deux autres écrans de 10,9 pouces chacun complètent la panoplie, sur la console centrale pour contrôler le PCM et devant le passager avant en option. Il permettra à ce dernier de visualiser des contenus numériques en roulant, un filtre permettant de ne pas distraire le conducteur. Un nouveau système de reconnaissance vocal obéissant à la commande « Hey Porsche » fait également partie de la panoplie et un système de vision tête haute en réalité augmentée sera disponible en option, donnant l’impression de projeter les infos sur la route. Par rapport à la première génération, les sièges ont été abaissés de 28 mm à l’avant et de 15 mm à l’arrière et les passagers du deuxième rang gagnent quelques précieux centimètres pour leurs genoux. La capacité du coffre passe de 488 litres à 540 litres sous tablette, et le compartiment avant dissimule un volume de chargement de 84 litres, bien utile pour ranger les câbles de charge.

Interieur porsche macan electrique 4
Interieur macan electrique

Motorisations, transmission et batterie

Deux motorisations sont disponibles au lancement. Le Macan 4 offre déjà 408 ch (300 kW) et un couple de 650 Nm, et le Macan Turbo culmine à 639 ch (470 kW) pour un couple maxi de 1130 Nm, de quoi tracter une remorque de 2000 kg selon Porsche. La puissance est assurée dans les deux cas par deux moteurs synchrones à aimant permanent, un sur chaque essieu, faisant de ces nouveaux Macan des quatre roues motrices. Côté performances, le Macan 4 abat le 0 à 100 km/h en 5’’1 et atteint 220 km/h en vitesse de pointe. Pour le Turbo, c’est 3’’3 et 260 km/h sur les mêmes exercices. Une seule batterie Li-Ion de capacité brute de 100 kWh est disponible, offrant une capacité effective de 95 kWh. Elle prend place sous le plancher afin d’abaisser au maximum le centre de gravité. Le Macan électrique peut accepter une puissance de charge en courant continu allant jusqu’à 270 kW, en adoptant comme pour le Taycan, une architecture 800 V. De quoi récupérer 100 km d’autonomie en 4mn ou de faire le plein de 10 à 80 % en 21 minutes sur une borne adaptée. La recharge en courant alternatif est possible jusqu'à 11 kW, à domicile par exemple. L’autonomie annoncée atteint 613 km pour le Macan 4 et 591 km pour le Turbo selon les normes WLTP. Très pudiquement, le poids n’est pas encore annoncé, mais il ne devrait pas être trop éloigné de 2200 kg.

Porsche macan 4
Macan electrique 2

Une forte évolution du châssis pour le Macan électrique

Le Macan électrique inaugure la nouvelle plateforme PPE (Premium Plateform Electric) partagée avec Audi qui la destine à son nouveau Q 6 e-tron. Pour la première fois sur un Macan, on note la présence d’une essieu arrière directionnel et de suspensions à deux soupapes avec réglage différencié de la compression et de la détente, afin d’offrir un spectre plus large entre confort et performances. Sur le Macan Turbo, la suspension pneumatique remplace de série la suspension acier du Macan 4, qui pourra néanmoins disposer du PASM, la suspension pilotée propre aux Porsche. « Grâce à sa dynamique de conduite impressionnante et la précision de sa direction, le nouveau Macan offre une véritable sensation de voiture de sport », explique Jörg Kerner, en charge du développement de ce nouveau SUV. A vérifier lorsque nous passerons derrière le volant !

Côté tarif, le Macan 4 s’annonce à 83 993 € et le Turbo à 114 576 € pour le marché allemand. Les livraisons débuteront au deuxième semestre, alors que les commandes sont déjà ouvertes.

Macan electrique 4
Macan 4 et macan turbo electrique

Par Fabien Caron