Applications
Panier

A quoi ressemblera la future Porsche 992 GT2 RS ?

C’est la plus radicale des Porsche 911. C’est aussi la plus puissante. La Porsche 911 GT2 RS coiffe la gamme 911 depuis maintenant deux générations. Inutile de dire que nous avons hâte que la nouvelle version, basée sur la 992 pointe le bout de son capot !

992 GT2 RS : une évolution logique

Alors que la Porsche 992 GT3 est prête à être dévoilée officiellement et que sa version radicalisée 992 GT3 RS lime les pistes d’essais et du Nürburgring, sous forme de prototypes de développement encore largement maquillés, la 992 GT2 RS n’est encore qu’une chimère : un monstre imaginaire que personne n’a encore eu la chance d’apercevoir. Mais il serait bien étonnant que les ingénieurs de la marque Porsche ne soient pas en train de nous concocter cette variante sur la base de l’actuelle 992

991 gt2 rs bleu avant


911 Turbo + 911 GT3 RS = 911 GT2 RS

Cette équation à deux inconnues (pour le moment !) a déjà été appliquée à la Porsche 911 à deux reprises. Le principe est simple et repose davantage sur la génétique que sur les mathématiques : Mariez l’ADN de la plus sportive des 911 atmosphérique à celui d’une 911 Turbo et vous obtenez un monstre de puissance et de sportivité : la 911 GT2 RS. Le premier modèle de la lignée, basé sur la 997 développait déjà 620 ch en 2010 ! Le but avoué à l’époque : en faire la Porsche la plus puissante de l’histoire, et peut-être la plus sauvage ! Allégée, simple propulsion et dotée d’une boîte mécanique capable de digérer les 700 Nm de couple disponibles dès 2250 tr/min, la 997 GT2 RS n’est pas à mettre entre toutes les mains. Les 500 exemplaires produits n’eurent pourtant aucun mal à trouver preneur et le constructeur ne se fit pas prier pour appliquer la même recette sur la 991 pour le millésime 2018. Assez proche esthétiquement d’une 991 GT3 RS sortie la même année, elle s’en distingue néanmoins par son bouclier avant percé d’énormes entrées d’air et ses deux pots d’échappement séparés. La cure d’allégement est drastique avec 130 kg de gagnés par rapport à une 991 Turbo S ! Comme sur la 997 GT2 RS, seules les roues arrière sont motrices mais elles deviennent également directrices. Le moteur quant à lui voit sa puissance portée à 700 ch à 7000 tr/min alors que le couple s’élève à 750 Nm dès 2500 tr/min. La boîte mécanique disparaît au profit d’une PDK et les chronos s’envolent : 6’47’’30 sur la boucle Nord du Nürburgring ! Peut-on espérer faire mieux ?

997 gt2 rs arriere


992 GT2 RS : l’arme ultime !

80 ch : C’est la différence de puissance entre une 997 GT2 RS et sa variante 991. C’est aussi la différence de puissance entre la 991 Turbo S et la nouvelle version basée sur la 992. Si on suit cette logique, la future 992 GT2 RS pourrait développer 780 ch ! Imaginez une 992 large comme une Turbo, dotée d’un bouclier avant largement ajouré rasant le bitume, d’un capot en carbone apparent percé de prises d’air NACA. Imaginez des ailes avant percées d’extracteurs d’air, des jantes en magnésium à écrou central et un aileron arrière inspiré des dernières 991 RSR de compétition. Imaginez un intérieur dépouillé, où le carbone se marie à l’alcantara. Où l’arceau se marie aux harnais… Vous en rêvez ? Il faudra être patient. La 992 GT2 RS pourrait ne pas apparaître avant 2024 !

991 gt2 rs rouge

Article rédigé par Fabien Caron
 

porsche 992 911 porsche 992 GT3 GT3 RS 992 GT3 RS turbo 992 turbo 911 GT2 RS

Ajouter un commentaire