Applications
Panier

Pourquoi pas une 992 GT3 RS Touring ?

Porsche a pour spécialité de multiplier les variantes de sa sportive mythique 911, mariant parfois les genres de façon inattendue. Alors pourquoi ne pas rêver d’une 992 GT3 RS dépourvue d’aileron et dotée d’une boîte manuelle ? Elle s’appellerait « Touring » …

Imaginez une 992 GT3 RS Touring… le rêve !

Soyons bien clairs, tout ceci n’est que pure imagination, un fantasme de journaliste « piquousé » au virus Porsche. Aucune information transmise par nos informateurs ne permet actuellement d’envisager cette hypothèse. Aujourd’hui ce n’est qu’un rêve. Mais demain ?

Porsche 991 gt3 touring arriere

Souvenez-vous, pour le millésime 2016, Porsche sort la 991 R. Sorte de baroud d’honneur à la 911 atmosphérique version « Grand Tourisme » alors que la Phase II de la 991 a déjà cédée à la mode du « downsizing ». Son moteur, repris de la 991 GT3 RS développe 500 ch pour 4 L de cylindrée : le must des Flat 6, capable de prendre 9000 tr/min dans une sonorité enchanteresse. Pas de boîte PDK, seule une bonne veille boîte à pogne mécanique à 6 rapports est disponible. L’aileron typé racing de la 991 GT3 RS, qui a servi de base, disparaît et la carrosserie peut être ornée de bandes décoratives rappelant le passé de la marque. A l’intérieur, l’esprit vintage se retrouve dans le tissu « pied de poule » des baquets. Un collector dont les 500 exemplaires entraînent dès sa sortie une véritable spéculation. Réjoui de ce succès, Porsche ne tarde pas à proposer sur sa 991 GT3 phase 2 une inédite version Touring fortement inspirée de la 991 R. De quoi en énerver certains… et en réjouir d’autres !

Alors que la 991 R était un savant mélange de 991 GT3 (bouclier avant, ailes avant non ajourées, ailes arrière etc…) et de 991 GT3 RS (trains roulants, capot, toit, moteur etc…), la 991 GT3 Touring est plutôt une « simple » 991 GT3 dépourvue d’aileron. 

Porsche 991 r avant

Imaginons donc le concept Touring appliqué à une GT3 RS : ailes avant élargies munies d’extracteurs, ailes arrière de Turbo, capot avant en carbone munie d’ouïes et toit nervuré dans le même matériau. Bien-sûr l’aileron disparaît et la carrosserie s’habille de références au passé de la marque. Pourquoi pas le fameux Gris Ardoise de la 911 de Steeve Mc Queen ou le Blanc Grand Prix des premières Carrera RS 2.7 ? Ajoutez à cela des bandes décoratives latérales assorties, vintage mais discrètes, et c’est le coup de foudre assuré. Imaginez l’intérieur muni de sièges baquets habillés de cuir et de tissu pépita ou pasha (le fameux damier psychédélique qui habillait les Porsche fin 70/début 80), le tout baignant dans une ambiance « ClubSport vintage » qui fait saliver d’avance. 

Coté moteur, la future 992 GT3 annonçant déjà 510 ch grâce à son Flat 6 atmosphérique, notre « 992 GT3 RS Touring » mériterait amplement 530 ch minimum ! Bien entendu l’échappement Sport ferait partie de la panoplie. Pour la boîte de vitesses, l’idéal serait de laisser le choix au client entre une bonne boîte mécanique à 6 rapports et la PDK

Porsche 991 gt3 touring


Ah que c’est beau de rêver ! mais Porsche sait nous vendre du rêve : la preuve dans notre « Encyclopédie Porsche 911 n° 7 » consacrée aux éditions limitées de la 911. Disponible à l’achat sur notre site internet flat6mag.com. Je vous souhaite à tous de jolis songes envahis de Porsche, bien-sûr !

 


Texte rédigé par Fabien Caron 

 

porsche porsche 992 992 GT3 Touring Touring GT3 991 R 991 GT3 991 GT3 RS 911

Ajouter un commentaire