Applications
Panier

Porsche 996 : la 911 du renouveau

Jamais une Porsche 911 n’avait suscité autant de débats à sa sortie. Nouvelle ligne, refroidissement par air, abandon de la mythique planche de bord etc… C’est pourtant bien elle, il y a plus de 20 ans, qui a permis un nouveau départ à la saga 911.

La révolution 996

Présentée en 1997, la Porsche 996 remet les 5 compteurs typiques de la 911 à zéro. Les ingénieurs repartent d’une feuille quasi blanche pour créer le Boxster et la future 911. Le cahier des charges oblige à partager le maximum de pièces communes entre les deux modèles. Seule l’architecture propre à la 911 perdure : Ligne « fastback », moteur 6 cylindres à plat en porte à faux arrière et habitacle 2+2. La presse de l’époque, pourtant peu emballée par sa ligne jugée plus fade que celle de la 993 et trop semblable à celle du Boxster, revient unanimement enthousiaste des premiers essais. C’est bien une toute nouvelle voiture que Porsche leur présente et non une 5ème évolution d’un modèle datant de 1964 ! Nouveau moteur de 3.4 à culasse multisoupapes refroidi par eau qui développe 300 ch, nouveau châssis plus rigide et plus léger, nouvelle carrosserie plus aérodynamique dont les phares si particuliers ont suscité de vives critiques. Quant à l’habitacle, hormis le volant et la forme générale des sièges qui sont conservés de son aïeule, tout le reste change. Les passionnés de la 911 ne s’en remettent pas mais le succès est au rendez-vous. Il faut dire que la 996 améliore considérablement sa sécurité active et passive et devient moins anxiogène pour la nouvelle clientèle ciblée. Plus facile à vivre que la 993 mais plus performante, la 996 finira avec le temps par réconcilier les puristes et les nouveaux fans de la marque. Une césure qui sera totalement comblée avec l’arrivée de la 997 et le retour aux phares ronds en 2005.

Porsche 996 turbo cabriolet rouge


Pourquoi choisir une 996 ?

Tout d’abord parce que c’est à elle seule un pan de l’histoire Porsche. Sa ligne, autrefois décriée se bonifie avec le temps. Certains y voient le retour à une certaine forme de pureté propre aux premières 911 tout en incarnant, avec le Boxster, la première interprétation du style Porsche 2.0. Bref, elle devient un classique dont les prix en occasion sont étonnamment stables depuis près de 10 ans. Avouez que revendre une voiture sans perdre d’argent est plutôt appréciable.
Ensuite, c’est une excellente voiture : performante, confortable, polyvalente, facile à emmener et sécurisante. Sa fiabilité, entachée par des problèmes de casse moteur lui a mené la vie dure. Mais aujourd’hui la majorité des modèles en vente ont été fiabilisés. Ce qui n’empêche pas de chercher un modèle à l’historique documentée, carnet d’entretien et factures à l’appui.
Dernière bonne raison de craquer pour la 996 : il n’y a pas moins de 22 versions différentes de cette 911 ! 2 ou 4 roues motrices, atmosphérique ou Turbo, Coupé, Cabriolet, Targa, caisse étroite ou large pour les 996 Carrera 4S, sans compter les variantes ultra-sportives 996 GT3, GT3 RS ou encore GT2. Bref, impossible de ne pas trouver la Porsche 996 qui vous correspond !

Porsche 996 gt3 jaune


« L’encyclopédie Porsche 911 n°4 » hors-série de Flat 6 Magazine disponible à la commande sur le site Flat6mag.com, regroupe les caractéristiques de toutes les Porsche 996. L’outil idéal pour bien choisir ! N’hésitez pas à consulter également les annonces sur notre site internet. Votre 996 vous y attend peut-être !  

 

Texte rédigé par Fabien Caron

911 porsche 996 porsche 996 porsche 911 993 turbo Targa Cabriolet Coupé

Ajouter un commentaire