Applications
Panier

Porsche 992 : trop technologique ?

Apparue fin 2018, la huitième génération de Porsche 911, baptisée 992, suit la mode automobile et se barde d’un tas d’équipements plus technologiques les uns que les autres. Au point de se demander si la 911 ne s’éloigne pas un peu trop de sa philosophie d’origine…

Une 911 aux puces savantes

L’innovation technologique fait partie de l’ADN de Porsche. Une technologie souvent issue de la compétition où le constructeur s’est largement illustré. Souvenez-vous des quatre roues motrices qui équipaient la 964 Carrera 4, largement inspirées des 911 et 959 de rallye raid ou de la boîte de vitesses à double embrayage PDK qui équipait déjà certaines 956 d’endurance dès 1984 ! Sans oublier l’arrivée du turbo en série en 1974 sur la 930, après avoir démontré son potentiel sur les monstrueuses 917/10 du championnat CanAm. Des technologies aujourd’hui largement éprouvées qui contribuent aux performances. Aujourd’hui une 992 est truffée d’électronique mais la technologie employée semble d’avantage servir le confort et la sécurité que le plaisir de conduire et la performance. Une évolution logique ?

Porsche 992 carrera rouge avant


992 : une technologie pesante voulue par le client

Il est loin le temps où la 911 se contentait de satisfaire les marchés européen et américain. Avec le développement de Porsche sur le continent asiatique et le Moyen Orient, la demande des clients a largement évolué. Ainsi la 992 est la première Porsche à être équipée de série du « wet mode » un mode de conduite adapté aux routes humides. Grâce à des capteurs acoustiques situés dans les passages de roues, la voiture est capable de détecter seule la présence d’eau sur la chaussée et propose au conducteur de basculer sur ce mode. Le PSM, le PTV, l’aérodynamique mais aussi la cartographie moteur sont ainsi optimisés pour faire face à tout risque éventuel de sortie de route. Une évolution destinée à rassurer le client potentiel qui veut toujours plus de sécurité. Bien sûr, de nombreux équipements technologiques, la plupart optionnels, contribuent au plaisir de conduite. C’est le cas des roues arrière directrices ou du Porsche Dynamic Chassis Control (PDCC) qui améliorent l’agilité et la stabilité du véhicule. 

D’autres équipements permettant d’améliorer le confort autant que l’efficacité sont également apparus ces dernières années et ont prouvé leur légitimité. C’est le cas de la suspension active PASM, mais aussi des sièges à multiples réglages électriques ou encore de l’éclairage adaptatif PDLS+ qui oriente la lumière en fonction de l’environnement et des autres usagers. 

Porsche 992 compteurs

Malheureusement, on peut se demander s’il est bien légitime de barder la 911 de tout un tas d’aides à la conduite, toutes plus envahissantes les unes que les autres : Assistance à la vision nocturne avec caméra thermique, assistance parking avec vue à 360°, assistance de maintien dans la voie, régulateur adaptatif avec aide à la conduite InnoDrive… la liste est longue et non exhaustive.
A l’intérieur, la 992 se veut également plus technologique que jamais. De nombreux boutons ont disparu au profit d’un réglage par l’interface tactile. Des écrans ont remplacé les traditionnels compteurs à aiguille et seul le compte-tours analogique semble pour le moment faire de la résistance. Au final, on quitte souvent la route des yeux à naviguer entre les menus du PCM, la navigation, la radio, les modes de conduite, ce qui finit par rendre les aides à la conduite précédemment citées… nécessaires ! Un comble pour une voiture sportive !

Porsche 992 carrera craie arriere


Et vous, que pensez-vous de cette évolution technophile de la 911 ? Nécessaire ? Indispensable ? Superflue ?
 

 

Rédigé par Fabien Caron
 

porsche 992 911 porsche 911 964 Carrera 992 PDK Carrera 4

Ajouter un commentaire