Applications
Panier

Porsche Macan : quel avenir ?

Et surtout : « quel avenir pour le Porsche Macan en France ? ». En effet, si le projet de loi de taxation du gouvernement est adopté pour 2021, il risque fort de porter un sérieux coup au SUV Porsche, pourtant « best-seller » de la marque durant toute sa carrière. Faisons le point sur le futur du Macan.

Le Macan : vrai succès commercial

Lancé en 2014 sur la base de l’Audi Q5 de première génération sérieusement remaniée par les ingénieurs de Stuttgart, le Macan a très rapidement pris la tête des ventes de Porsche en France par l’intermédiaire il est vrai de sa mécanique… diesel ! Un V6 3 L de 258 ch (d’origine Audi également) qui lui apportait sobriété (6,3 L de gasoil pour 100 km) et performances (0 à 100 km/h en 6,3 sec et 230 km/h en vitesse de pointe) à défaut de noblesse mécanique. Le « Diesel Gate » qui a touché le groupe Volkswagen a radicalement modifié la politique du groupe concernant ce type de motorisation et le Macan en a été la principale victime sur notre territoire. A la différence du Cayenne qui bénéficie de motorisation hybrides rechargeables particulièrement avantagées par le législateur (pas de malus écologique à l’achat), le Macan, victime de sa base technique plus ancienne ne peut profiter de ce coup de pouce électrique. Ainsi, tous les Macan vendus sur le territoire français roulent exclusivement au sans-plomb et risquent bien de voir leurs ventes s’effondrer chez nous dès 2021 si le projet de loi visant à taxer les véhicules les plus lourds et les plus émetteurs de CO2 est adopté en l’état.

Porsche macan 1

Les Macan : tous sérieusement « malussés » en France.

La gamme Macan actuelle compte quatre versions : Macan, Macan S, Macan GTS et Macan Turbo.  A l’exception du modèle d’entrée de gamme doté d’un 4 cylindres Turbo de 245 ch, tous les autres Macan sont animés par un V6 (de 354 à 440 ch). Malheureusement, toutes les versions émettent actuellement plus de 225 g de CO2 par km avec à la clé un malus écologique à l’achat de 20 000€ aujourd’hui et de 30 000€ dès le 1er janvier prochain.

Une mauvaise nouvelle n’arrivant jamais seule, le gouvernement compte bien taxer dès 2021 les véhicules les plus lourds (hors hybrides et électriques). Même si les modalités restent à définir, on parle d’une taxe de 10€ par kg supplémentaire pour tout véhicule de plus de 1800 kg. Pauvre Macan dont la version la moins lourde pèse 1870 kg à vide (norme CE). Cette taxe au poids alourdirait ainsi la note de 700€ pour un Macan de base et de 2200€ pour un Macan Turbo de 2020 kg. Soit un total de 30 700 € à 32 200 € de malus selon les versions. Et on ne parle même pas du coût de la carte grise et des options… On peut donc s’attendre à un sérieux coup de frein sur les ventes de Macan en France en 2021 à moins que…

Porsche macan 3

Des Macan hybrides et électriques ?

Porsche l’affirmait haut et fort : « le prochain Macan sera électrique ». Mais depuis quelques temps de mystérieux Macan camouflés et dotés d’échappements sont en test (voir flat 6 no 356 de novembre 2020). Simple restylage ou version hybride en approche ? Nous savons aujourd’hui que le Macan poursuivra sa carrière en version thermique parallèlement à la version totalement électrique. Sera-t-il doté du châssis de l’actuel Audi Q5 ? Bénéficiera-t-il d’une motorisation hybride ou hybride rechargeable ? Porsche a-t-il décidé de développer une version plus efficiente de son SUV pour le marché français ? Nul ne le sait pour le moment. Mais Porsche a toujours su adapter ses modèles aux contraintes qui lui étaient imposées. Espérons qu’il en fera de même pour le Macan. Il en va de sa survie sur le territoire français.  

Rédigé par Fabien Caron

porsche macan Macan Turbo ecotaxe porsche macan Cayenne

Commentaires (1)

Jean luc Maguero
  • 1. Jean luc Maguero | 03/11/2020
Il faut le commercialiser en hybride rechargeable !!!!!

Ajouter un commentaire