Applications
Panier

Le Porsche Taycan est-il un choix passion ?

La berline électrifiée de Porsche, mainte fois primée en 2020 et dont le succès commercial semble sur la bonne voie, ne cesse pourtant d’enflammer les débats entre les férus de technologie et les indéboulonnables « petrolheads ». Et si la question était ailleurs ?

Porsche Taycan : une voiture aux qualités indéniables

Au-delà des nombreuses récompenses qu’il a déjà glané depuis sa sortie (élu « voiture de l’année » en Allemagne, en Chine et par l’édition britannique du magazine Top Gear, « World Luxury Car » et « World Performance Car » par l’association américaine « World Car Of The Year »), le Porsche Taycan a su prouver qu’il était une vraie berline sportive. Mieux, une vraie Porsche. Ligne, comportement dynamique, performances, toucher de route, polyvalence, confort, finition, tout ces items sont en adéquations avec les valeurs de la marque. Pourtant, ses motorisations électriques sont pour de nombreux passionnés assimilables à un crime de lèse-majesté malgré les performances indéniables qu’elles procurent. Qui a raison ?

Porsche taycan drift


Electrique ou thermique, choix technologique ou politique ?

Inutile de rentrer une fois de plus dans le débat sur le gain écologique de la voiture électrique. Nous savons tous aujourd’hui qu’il est nul et qu’il ne fait que déplacer le problème. Les normes imposées par le législateur en matière d’émissions de CO2, obligent tous les constructeurs mondiaux à électrifier leurs gammes sous peine de lourdes amendes incompatibles avec toute notion de rentabilité. Pourquoi l’électricité ? Parce qu’aujourd’hui c’est la seule alternative économiquement acceptable par le consommateur. Porsche a été le premier constructeur de voitures sportives à proposer une hybridation sur certains de ses modèles. Et le succès commercial est au rendez-vous, puisque en 2020 en France plus de la moitié des Porsche neuves vendues étaient hybrides ou électriques. Ont-ils vendu leur âme au diable ? Non ! grâce à ça, Porsche peut se permettre de nous proposer des nouveautés à même de ravir les plus inquiets : Porsche Cayman GT4, Boxster Spyder et GTS, Panamera Turbo S, 992 Turbo et Turbo S et ce n’est pas fini puisque la 992 GT3 est sur la rampe de lancement (avec un flat 6 atmosphérique !) et un Cayman GT4 RS est dans les starting-blocks ! Des voitures PASSION qui dénaturent les autres modèles de la gamme ? Non !

Porsche taycan cockpit


Porsche : une passion dictée par la raison

Prenez le volant d’un Cayenne hybride. Malgré sa masse, il reste le meilleur des SUV au niveau dynamique et se passe de tout malus. Le constat est le même pour la Panamera. Nombre de passionnés préfèrent dépenser 30 000 € d’options plutôt que la même somme en taxes et se tourneront vers l’hybride ou l’électrique. Et on peut les comprendre. 50% des acheteurs de Taycan possèdent ou ont possédé une Porsche. Le Taycan est pour eux un habile compromis entre passion et technologie, entre racket fiscal et efficience. Voir même parfois un moyen d’être bien vus par une société mal renseignée tout en pouvant vivre leur passion de la marque au grand jour. Ne riez pas, c’est plus fréquent qu’on ne croit. 

Porsche taycan psychedelique 1


Aucun acheteur de Porsche n’achète une Porsche par hasard : 911, Boxster, Cayman, Macan, Panamera, Taycan, toutes ont des alternatives moins chères sur le marché, mais aucune n’arrive à apporter un tel compromis entre sportivité et usage quotidien. Entre fiabilité et plaisir. En somme une passion dictée par la raison. Et le Taycan ne déroge pas à la règle. CQFD

 


Texte rédigé par Fabien CARON

porsche taycan porsche taycan CO2 Cayman Boxster Cayenne panamera 992 GT3 992 turbo gt4rs

Ajouter un commentaire