3 porsche 996 gt3 rs 1

Porsche 996 GT3 : déjà une icône ?

Le 31/01/2022

Dans Porsche 911

La 996 GT3 a débuté en 1999 une lignée devenue mythique chez Porsche : celle des 911 GT3. Aujourd’hui, la 996 accède peu à peu au statut d’icône à collectionner.

Lorsqu’elle est présentée en 1999, la nouvelle Porsche 996 GT3 surprend et réussit un sacré tour de force : elle permet de réconcilier une bonne partie des puristes avec la Porsche 996. En dépit de son succès commercial qui semble déjà bien engagé, la Porsche 996 peine à trouver grâce aux yeux des porschistes les plus passionnés en raison de son esthétique qui tranche avec les codes classiques de la Porsche 911 : ses phares en forme d’œufs au plat conçus par Harm Lagaay, un pare-brise plus bas et des lignes plus lisses ne passent pas auprès d’une partie de la clientèle. En revanche, la GT3 arrive avec une ligne plus agressive et séduit ! Alors que la 911 GT3 fête ses vingt ans, la 996 GT3 qui a ouvert la voie à la lignée des GT3 mérite que l’on s’y intéresse, et deux modèles en particulier méritent aujourd’hui toute notre attention : la 996 GT3 Phase 1 et la 996 GT3 RS.

1 porsche 996 gt3 phase 1

La 996 GT3 et son fameux aileron en pince de crabe

La 996 GT3 plaira tout d’abord grâce à son allure bien plus agressive : on le doit à ses jupes latérales, à ses jantes de 18 pouces démontables à dix branches, à une garde au sol rabaissée et surtout à son bouclier avant ajouré et à son aileron arrière « pince de crabe ». Attardons-nous un instant sur cet aileron si unique dans l’histoire de Porsche et de la GT3 : en le regardant de côté, il a la forme d’une pince de crabe, ce qui se marie très bien à la forme du bouclier avant et à l’esthétique de la 996 qui avait adopté de nombreuses formes courbes, notamment les phares ou le tableau de bord. C’est donc fort logique et bien qu’original, c’est très réussi.

C’est une anecdote que nous avons maintes fois répétées dans les colonnes de Flat 6 Magazine, mais il est toujours bon de le rappeler : cet aileron a été fabriqué en France, par la société D.Moris installée près de Nantes. Une commande de plusieurs milliers d’ailerons avait été passée à cette société qui a travaillé avec Porsche pendant très longtemps. Aujourd’hui, la 996 GT3 Phase 1 mérite vraiment que l’on se repenche sur elle. Non seulement en raison de son design unique, mais également de son moteur atmosphérique : un six cylindres de 360 ch qui sera le premier que l’on appellera « Moteur Mezger » en référence à Hans Mezger, légendaire ingénieur de Porsche. Est-ce la meilleure des GT3 ? Peut-être pas, car on peut lui reprocher un poids un peu élevé qui vient vite fatiguer les freins, mais cela n’a plus d’importance aujourd’hui. La Porsche 996 GT3 Phase 1 est d’ores et déjà une icône et quand l’on voit l’intérêt porté aux premières 996 aujourd’hui, on ne serait pas surpris de voir la demande pour les premières 996 GT3 repartir à la hausse.
 

2 porsche 996 gt3 aileron

La 996 GT3 RS : plus légère et très rare

En 2004, la 996 GT3 Phase 2 est en fin de carrière, mais Porsche n’en a pas encore terminé avec elle. A la surprise générale, la marque dévoile une version revisitée et limitée : la GT3 RS. Les porschistes jubilent, Porsche ressuscite les mythiques lettres RS que l’on pensait enterrées avec la 993 Carrera RS. C’est un premier clin d’œil à la marque, et la GT3 RS n’oublie pas un autre clin d’œil à l’histoire de Porsche : ses peintures. En effet, la 996 GT3 RS est proposée avec seulement deux combinaisons de couleurs au catalogue : le Blanc Carrara accompagné de jantes et de bandes décoratives en Rouge Indien, ou en Bleu Mexico (couleur qui est souvent confondue avec un autre bleu mythique, le Bleu Riviera). Ces couleurs sont directement inspirées de la toute première 911 RS de l’histoire : la 911 Carrera RS 2.7.

Mais au-delà de cela, la 996 GT3 RS est une petite merveille technique, au sommet de la performance et il se dit qu’elle a été commercialisée pour permettre l’homologation de certaines pièces en vue d’un engagement en compétition, notamment des éléments de suspension. Par ailleurs, la GT3 RS se distingue par son capot avant en carbone, son aileron arrière en carbone apparent, un intérieur avec des baquets en tissu ignifugé et la possibilité d’avoir un arceau complet en option. Son moteur flat 6 développe 381 ch et par le biais d’une prise d’air spéciale, il se dit qu’il pourrait dépasser les 400 ch à hauts régimes, mais cela ne peut pas être vérifié sur un banc de puissance.

Porsche avait prévu d’en produire 200 exemplaires. Le succès fut tel que la marque produira 681 exemplaires de la 996 GT3 RS. Iconique ? C’est peu dire, car elle ouvrira la voie aux 911 qui sont désormais les plus admirées et les plus excitantes : les 911 GT3 RS. La prochaine déclinaison, la 992 GT3 RS, devrait d’ailleurs arriver au cours du premier semestre 2022. Les GT3 n’ont pas fini de fasciner.
 

Porsche 996 gt3 rs 2

Texte rédigé par Thomas Schenck